logo2

Photo Visage2

Objectif

La blépharoplastie va permettre d’éclaircir le regard en corrigeant les signes du vieillissement présents au niveau des paupières supérieures (blépharoplastie supérieure) et/ou inférieures (blépharoplastie inférieure).
L’objectif est donc redonner au regard un aspect ” reposé ” tout en lui conservant son expression naturelle.

Principe

Pour y parvenir il est donc nécessaire de corriger le relâchement et l’excédent de peau (essentiellement au niveau supérieur) et diminuer les poches graisseuses sous les yeux.

Blépharoplastie supérieure : à l’aide d’une cicatrice cachée dans un pli palpébral, l’excédent de peau donnant une paupière lourde et tombante va être retirée.
Blépharoplastie inférieure : par une cicatrice placée au niveau du rebord ciliaire, la peau va être « retendue » et les poches diminuées.

Parfois un geste d’injection voire un lifting peut y être associé.

Aucun médicament contenant de l’aspirine n’est à prendre dans les 10 jours précédant l’intervention afin de diminuer le risque d’hématome.

blepharoplastie

 

Prise en charge

L’intervention peut être prise en charge par l’Assurance Maladie selon certaines conditions et c’est votre chirurgien lors de la consultation et de son examen clinique qui vous expliquera si vous pouvez en bénéficier.
Dans le cas contraire, il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique, qui ne peut pas être prise en charge ni par la sécurité sociale, ni par la mutuelle, l’ensemble des frais sera à votre charge, et aucun arrêt de travail ne pourra être rédigé.

Un bilan pré-opératoire sera réalisé avant l’intervention et notamment un examen ophtalmologique avec notamment la réalisation d’un champ visuel, et à la recherche d’une éventuelle contre-indication.

Durée d’intervention : 1 à 2 heures suivant le nombres de paupières à traiter (2 ou 4).

Type d’anesthésie

La plupart du temps le geste peut être réalisé sous anesthésie locale mais parfois il peut être nécessaire de recourir à une anesthésie générale qui nécessitera dans ce cas une consultation d’anesthésie pré-opératoire.

Hospitalisation : Chirurgie ambulatoire ou parfois nécessité d’une nuit d’hospitalisation.

Suites post-opératoires

Les suites immédiates sont essentiellement marquées par des ecchymoses et un oedème qui se résorberont en une dizaine de jours.
Généralement il s’agit d’un geste peu douloureux.
Dans les jours suivants, il peut toutefois y avoir une sensation de tension au niveau des paupières et une gêne à fermer complètement les yeux mais qui disparaitra progressivement.
Des soins locaux et oculaires sont à réaliser pendant une dizaine de jours : pommade, collyres, application de « froid ».

Les fils très fins mis en place sont à retirer entre 5 et 6 jours.

Un repos d’une semaine est conseillé suite à l’intervention ainsi qu’un arrêt des activités sportives durant 1 mois.

Les cicatrices vont se situer dans les plis naturels (plis palpébraux) et deviennent la plupart du temps invisibles.
Le résultat est rapidement visible mais un delai de 3 à 6 mois est généralement nécessaire afin d’apprécier pleinement le résultat.

Complications

A la suite d’une opération, quelle qu’elle soit, il peut survenir certaines complications, les unes inhérentes à l’acte médical et/ou anesthésique, les autres spécifiques à la blepharoplastie. Les risques anesthésiques varient donc suivant le type d’anesthésie choisi et vous seront spécifiquement expliqués.

Les complications spécifiques à la blépharoplastie sont :
- Infection: exceptionnelle lors d’une blépharoplastie, à part quelques rares micro-abcès développés sur un point de suture et facilement traités par de petits soins locaux
- Hématome: la plupart du temps sans gravité, ils peuvent êtres évacués s’ils sont trop importants
- Anomalies de la cicatrisation : très rares au niveau des paupières où la peau, très fine, cicatrise habituellement de façon quasiment invisible, il peut toutefois arriver que les cicatrices ne soient pas, à terme, aussi discrètes qu’escompté.
- Kystes épidermiques sur les cicatrices: disparaissent le plus souvent spontanément.
- Kératite (lésion de la cornée liée au dessèchement) ou au contraire, larmoiement : traité par collyre.
- Lagophtalmie (impossibilité de fermer complètement la paupière supérieure) : ne dure en général que quelques jours.
- Ectropion (rétraction vers le bas de la paupière inférieure) : s’estompe généralement au bout de quelques semaines grâce à des massages réguliers visant à assouplir la paupière.
- Imperfections de résultats: correction à partir du 6ème mois après la première intervention part une simple anesthésie locale.
- Des complications mentionnées au niveau international, tout à fait exceptionnelles, sont également à connaître : Diplopie (vision double), Glaucome (hypertension oculaire), Cécité par occlusion des vaisseaux centraux de la rétine.

Il ne faut donc pas surévaluer les risques, mais simplement prendre conscience qu’une intervention chirurgicale, même apparemment simple, comporte toujours une petite part d’aléas.
Les bonnes pratiques vont donc permettre de limiter les risques mais ne peuvent pas les supprimer.

Tous les risques sont majorés par la prise de tabac et il vous sera donc très vivement conseillé d’arrêter de fumer 1 mois avant et 1 mois après l’intervention.

Fiche d’information « Chirurgie esthétique des paupières » rédigée sous l’égide de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique.

 

Prendre rendez-vous en ligne

Petits conseils

Avec l’anxiété on oublie souvent de poser certaines questions lors de la consultation. Voici donc quelques petits conseils pour vous aider à préparer au mieux votre future intervention.
Toutes les informations fournies sont purement indicatives et sont surtout là pour vous aider à comprendre le déroulement de votre prise en charge.
Rien ne pourra remplacer les informations fournies lors de vos consultations.
 

Enquête de satisfaction

Votre avis nous intéresse, le Dr Minetti vous serait infiniment reconnaîssant de prendre quelques minutes pour répondre à cette enquête de satisfaction.